|   Maîtrise de mes profils

Partager du contenu : Mode d'emploi

Les réseaux sociaux sont de formidables outil de partage, mais également des vitrines idéales pour ses utilisateurs. Encore faut-il réfléchir à ce qu’on y publie.


Partager intelligent, gagner sur tous les tableaux

Le caractère instantané des partages sur les réseaux sociaux encourage la publication de contenus que l’on n’a pas vraiment lus ou regardés. Un titre ne suffit pas à se faire une idée suffisamment précise du texte qui lui est associé, et trop nombreux sont ceux qui ne réalisent pas qu’ils partagent des contenus contraires à leurs intérêts ou à leurs convictions.

Pourtant ce que vous partagez vous définit aux yeux du reste du monde. Partager, que ce soit pour se faire voir, pour échanger de l’information ou pour les deux, c’est dresser un portrait de soi-même que l’on montre au plus grand nombre. Même sans chercher la gloire, il est prudent de réfléchir à ce que l’on publie.

Image title


Partager veut dire approuver

Que ce soit sur Twitter via l’intermédiaire du Re-Tweet ou encore sur Facebook via l’option du partage. C’est une convention partagée : partager veut dire approuver. Vos partages ont donc une incidence directe sur la façon avec laquelle vous êtes vu sur Internet par votre audience.

L’étymologie du mot est parfaitement trompeuse sur Facebook. En soi, un partage ne vous engage concrètement en rien. Néanmoins, dans l’univers des réseaux sociaux, un partage signifie une approbation du contenu, une validation. Si vous partagez quelque chose, c’est parce que vous considérez avoir un intérêt à le partager, à le faire voir à vos contacts. Ainsi, vous pouvez très bien partager un contenu choquant sans en approuver le contenu, juste pour faire réagir vos contacts mais il faut bien faire comprendre quelle est votre position par rapport à ce partage. Sinon, vous serez catégorisé et l’on pensera que vous vous assimilez à l’idée véhiculée dans le post.

Attention aussi aux “Fake News”, ces actualités erronées qui circulent sur les réseaux sociaux et qui sont parfois reprises en masse. Avant de partager une actualité, remettez-la dans son contexte, comparez-la avec d’autres sources d’information et conservez un esprit critique. Retrouvez plus d’informations sur les fake news et comment les éviter dans cette fiche dédiée.

Voilà pourquoi il est important de bien réfléchir avant de partager un contenu.


Bon à savoir :

Twitter et Instagram n’imposent pas l’utilisation de votre vrai nom. Pensez aux pseudonymes !


Les
outils
pratiques
-
Image title
WikiHow
Guide pour rendre son compte Twitter privé.