|   Confidentialité

Plus besoin de boussole

Facebook, Instagram et principalement Twitter géolocalisent leurs publications et les cartographient (lien en anglais). Un service précieux lorsqu’il s’agit de sélectionner les informations en fonction de leur provenance géographique !


Quel intérêt ?

Twitter, la première plateforme de micro-blogging, a lancé il y a plus de 8 ans son service de tweets géolocalisés. C’est grâce à la recherche avancée du réseau social qui consiste à faire remonter sur votre timeline les tweets ayant été publiés autour de vous, ou autour d’un lieu spécifique.

Si cette fonctionnalité n’est pas activée par défaut, elle interroge néanmoins sur la richesse des informations que peut transmettre votre smartphone à travers les réseaux sociaux.

La géolocalisation de vos tweets intéresse beaucoup de monde : les professionnels qui peuvent mieux cibler les consommateurs mais aussi vos éventuels adversaires ou concurrents ou encore, bien sûr, vos proches.


L'astuce en + :

Lorsque vous n’activez pas la géolocalisation, Twitter sait d’où vous twittez mais ne l’affiche pas publiquement. De plus, les applications de réseaux sociaux utilisent la géolocalisation même quand votre application est fermée. Si vous souhaitez y mettre un terme, allez dans vos paramètres généraux de smartphone et désactivez la géolocalisation (tutoriels sur Android et iOS).


Twitter n’est pas tout seul à cartographier

Il existe des moyens simples de vérifier cette géolocalisation permanente. Sur Facebook, lorsque vous publiez un statut, des lieux de publications sont souvent suggérés en fonction de votre dernière position connue. Le même principe existe pour Instagram qui, lorsque vous publiez une photo, vous suggère d’ajouter une position à votre post en fonction du lieu auquel vous avez pris cette photo. Eh oui, les données relatives à vos photos (lieu, type d’appareil, date…) sont détectées et enregistrées par les réseaux sociaux.


Bon à savoir :

Par défaut votre téléphone et appareil photo localisent vos prises de photos. Si vous ne voulez pas que celles-ci soient détectées par les réseaux sociaux n’oubliez pas de désactiver cette fonctionnalité.

Faites attention également aux hashtags que vous utilisez dans vos posts. Selon le hashtag que vous utilisez, on pourra facilement vous localiser, notamment si vous utilisez un hashtag géographique ou un hashtag d’événement (puisque ce dernier est localisable). Ne soyez par exemple pas surpris d’apparaître dans les recherches et stories spécifiques à vos hashtags.


Cartographier les usages à l’échelle globale :

Grâce à quelques lignes de code, Miguel Rios, le responsable de l’équipe Visual Insights chez Twitter, a publié des cartes très intéressantes (lien en anglais) qui mettent en avant les positions géographiques de quelques milliards de tweets géolocalisés. Ce n’est pas la première fois que des cartes de ce genre sont publiées, mais on appréciera tout particulièrement le rendu et le détail de celles-ci.

Image title


Les
outils
pratiques
-
Image title
TweetDeck
Uniquement sur ordinateur, permet de balayer beaucoup plus d’informations et de mieux les organiser. (en anglais)
Image title
Google - Mes trajets
Outil créé par Google permettant d’identifier et de cartographier tous vos déplacements depuis Google Maps.


Autour
du sujet
-
Image title
La tribune
23% des Français ne sont pas d’accord pour partager leur géolocalisation avec les marques.
Image title
RFI
La géolocalisation au service de la sécurité des Français à l'étranger.
Image title
Instagram food capitals
Cartographie des photos de nourriture grâce aux hashtag. Sur une base de 100 000 photos instagram postées entre le 10 et 18 mars 2015. (en anglais)