|   Maîtrise de mes profils

Facebook à la loupe

Chaque utilisateur a sa propre façon d’utiliser Facebook. Le réseau est multifonction et aspire à intégrer toujours plus de fonctionnalités. À chacun son usage, tant que l’on y respecte autrui et que l’on y préserve sa propre sécurité.


Une même "communauté", des usages différents

Les usages sur Facebook évoluent énormément en fonction de l’âge ou du milieu social des internautes. Attention toutefois aux idées reçues : si les seniors s’y connectent par exemple moins, ils sont tout de même nombreux à s’y mettre pour garder le contact avec leurs familles (et notamment leurs petits-enfants). À l’inverse, on constate que les plus jeunes fuient désormais Facebook, pour éviter une plateforme sur laquelle ils reçoivent des demandes en ami de la part de leurs parents.

Certains utilisent le réseau social pour partager de l’information, brute ou retraitée. D’autres s’y connectent pour recevoir de l’information. D’autres encore cherchent principalement à maintenir ou créer du lien social, ou encore à rompre l’ennui.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon d’utiliser Facebook, dès lors qu’on y respecte les règles en vigueur (particulièrement la législation en vigueur dans le pays dans lequel on se trouve) et qu’on n’y publie pas à la légère.

Chaque minute sur Facebook :*

  • +300 000 photos sont téléchargées ;
  • 500 nouveaux comptes sont créés ;
  • 350 gigaoctets de données sont échangés ;
  • 11.700 dollars de revenus sont générés ;
  • 3.298.611 articles (textes, photos, vidéos, etc...) sont partagés ;
  • 13.888 applications sont installées par les utilisateurs ;
  • 100.000 demandes d’Amis sont envoyées ;
  • 6.500.000 messages sont envoyés ;
  • 416 comptes Facebook sont piratés ;
  • 1.800 000 Likes sont donnés.


Bien savoir utiliser les réactions Facebook

Il y a plusieurs façons de réagir à un statut Facebook. Au-delà du célébrissime “j’aime” qui a contribué à la notoriété du réseau social, plusieurs réactions de statuts sont désormais utilisables :

love
“j’adore” marque votre adoration d’un contenu. Il signifie généralement que vous êtes plus que fan d’un contenu et que vous approuvez son message ;

haha
“haha” représente votre hilarité. Vous êtes en train de rigoler littéralement ou ironiquement devant ce post ;

wouah
“Wouah” symbolise votre étonnement suite à un contenu surprenant, choquant ou inhabituel ;

grr
“Grrr” exprime votre colère envers un contenu qui ne vous plaît pas ou sur lequel vous êtes en désaccord ;

sad
“triste” indique votre déception. Vous êtes effondré devant un post dramatique ou encore vous regrettez un statut d’un ami qui annonce une mauvaise nouvelle.


Une réaction impromptue à un statut peut être interprétée de différentes manières. Ainsi, éviter de réagir avec un “haha” à un statut annonçant la perte d’un proche ou encore de mettre un “j’adore” à un statut faisant l’apologie du terrorisme, les conséquences peuvent être désastreuses.


Le plus à savoir :

Facebook est devenu un acteur incontournable de nos sociétés virtualisées. Preuve de cette importance, Facebook a dépassé les 2 milliards d’utilisateurs mensuels en juin 2017. Le réseau social de Mark Zuckerberg possède 1 milliard 300 millions d’utilisateurs quotidiens. Ce qui veut dire qu’un sixième de la population totale de notre planète se connecte chaque jour à Facebook, dont près de 500 millions d’utilisateurs seulement via smartphone, et ce chiffre ne fait que croître chaque année !

Image title


Source :
* Blog du modérateur Chiffres Facebook - 2017


Les
outils
pratiques
-
Image title
Skeep
Une application qui vous permet de contrôler vos données personnelles sur Internet.


Autour
du sujet
-
Image title
Zdnet
L'assistant personnel de messagerie "M" par Facebook
Image title
Le Blog du modérateur
Les chiffres clés de Facebook en 2017